Accueil > Le monde de la Propreté > Nos ambitions en 10 points

Nos ambitions en 10 points

Les actions prioritaires de la branche Propreté et des Services Associés

INFORMER ET ORIENTER POUR RÉPONDRE AUX BESOINS EN CANDIDATS DES ENTREPRISES DE PROPRETÉ

Les enjeux

Les entreprises de Propreté ont de forts besoins en matière de recrutement, notamment en candidats qualifiés. Pour autant, trop peu de publics s’inscrivent dans les filières du secteur et font le choix de s’intégrer dans les entreprises de Propreté.

Le dispositif

La branche a donc choisi de se positionner en acteur fort dans le paysage national et territorial de l’information et de l’orientation. A tout stade de l’orientation, le public doit pouvoir trouver une réponse vers la Propreté. Les conseillers en emploi, formation et orientation doivent disposer des informations sur le secteur et connaître les arguments qui leur permettront d’orienter leur public vers les métiers.

Dans le cadre de la convention générale de coopération signée entre le Ministère de l’Education nationale et la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté), de nombreux outils de découverte professionnelle sont mis à disposition des acteurs de l’information et l’orientation scolaire.

De même, les acteurs territoriaux de l’emploi, de la formation et de l’orientation sont mobilisés par les délégués régionaux du Fare (Accompagnement développement économique et social) pour décliner les conventions de partenariats nationales (notamment avec le Conseil National des missions locales, le Réseau des Carif Oref…) en plans d’actions régionaux. Des partenariats sont élaborés sur la découverte des métiers et des filières, la professionnalisation des acteurs et la mise à disposition d’outils pour mieux partager l’information sur le secteur et mettre en avant l’importance des métiers de la Propreté dans notre société.

 

Les enjeux de ces plans d’actions sont :

# Améliorer la visibilité sur les métiers et les formations,

# Renforcer l’attractivité du secteur,

# Sécuriser les parcours au sein de la filière Propreté,

# Insérer les publics dans les entreprises de Propreté.

 

EN SAVOIR PLUS ?

Depuis plus de 25 ans…

…le Monde Éducatif et le Monde de la Propreté accompagnent les jeunes pour :

# Renforcer l’attractivité des métiers,

# Sécuriser les parcours professionnels,

# Faciliter l’insertion professionnelle.

 

Ces 5 dernières années, des milliers de jeunes ont bénéficié des actions et des outils développés dans le cadre de ce partenariat.

 

C’est pourquoi, en 2017, la FEP renouvèle son partenariat avec le Ministère de l’Éducation nationale :

# Pour faire face aux nouveaux enjeux avec une nouvelle génération d’outils,

# Pour renforcer les liens entre l’école et les entreprises,

# Et toujours mieux accompagner les jeunes dans leur projet professionnel.

 

Découvrez les actions et outils mis en place ces dernières années en cliquant ci-dessous !

DÉVELOPPER L’APPRENTISSAGE DANS LES ENTREPRISES DE PROPRETÉ

Les enjeux

Les entreprises de Propreté font face à des enjeux économiques, sociaux, organisationnels et sociétaux, à relever à court et moyen terme. Par ailleurs, elles ont des besoins importants en embauches liés à leur pyramide des âges vieillissante (8% de moins de 26 ans). Enfin, les entreprises de plus de 250 salariés sont soumises à une nouvelle obligation d’insertion des jeunes.

Ainsi, les entreprises de Propreté ont besoin d’intégrer à la fois des nouvelles compétences et des jeunes. L’apprentissage, constitue une voie privilégiée pour répondre à ce double enjeu.

Le dispositif

Les CFA (Centres de Formation d’Apprentis)

Pour développer l’apprentissage, la branche s’appuie sur l’Inhni et son réseau de 7 CFA Propreté : Ile-de-France, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Ouest et Centre.

Les équipes des CFA Propreté offrent un service se déclinant en 4 phases :

1/ L’information et le conseil : définition des profils de poste et de candidat

2/ Le recrutement : sélection des candidats, mises en relation par entretien ou session de job-dating

3/ La contractualisation : prise en charge de la gestion administrative du contrat

4/ La formation et le suivi : formation du Maître d’Apprentissage, formation de l’apprenti salarié et accompagnement individualisé

 

La filière

# CAP Agent de Propreté et d’Hygiène (APH)

# Bac Pro Hygiène Propreté et Stérilisation (HPS)

# BTS Métiers des Services à l’Environnement (MSE)

# Titre certifié (bac +3) Responsable de Service Hygiène et Propreté (TCN2)

# Master (bac +5) Manager Développement Multiservices Associé à la Propreté

 

EN SAVOIR PLUS ?

DÉVELOPPER LA QUALIFICATION ET LA CERTIFICATION DES SALARIÉS PAR LES CQP DE LA BRANCHE PROPRETÉ

Les enjeux

La profession a créé une offre de certification de branche, complémentaire à la filière diplômante existante. Cette démarche permet notamment :

# de renforcer le professionnalisme des salariés

# d’établir des parcours de progression au sein d’une filière

# d’outiller la GRH (Gestion des Ressources Humaines) des entreprises, de favoriser le recrutement et l’intégration de nouveaux salariés

# de combler le déficit d’image du métier

Le dispositif

 -> La filière actuelle est constituée de 8 CQP (Certificat de Qualification Professionnelle)

# CQP Agent Machiniste Classique (AMC)

# CQP Agent d’Entretien et de Rénovation en Propreté (AERP)

# CQP Chef d’Équipe en Propreté (CE)

# CQP Laveur de Vitres Spécialisé Travaux en Hauteur (LV)

# CQP Agent en Maintenance Multi-technique Immobilière (AMMI)

# CQP Chef d’Équipe en Propreté et en Maintenance Multi-technique Immobilière (CEPMI)

# CQP Chef de Site(s) (MP1)

# CQP Responsable de Secteur (MP3)

 

-> Les caractéristiques des CQP de la Propreté

# Structurés en pôles de compétences pour des parcours de formation et une validation modulaires

# Accessibles par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) ou par la formation

# Favorisant l’accès à des évolutions et des mobilités professionnelles

# Inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP)

 

-> Un organisme certificateur de la branche Propreté, sous le pilotage de la CPNEFP :

# instruit les dossiers en vue de la délivrance des CQP par la CPNEFP (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) ;

# anime le réseau des organismes de formation habilités « centres d’évaluation » pour garantir la qualité des épreuves de certification ;

# mobilise, forme et organise des commissions d’évaluation.

 

-> Les passerelles avec d’autres certifications

Des passerelles existent déjà : un salarié ayant les deux CQP « AMC » et « AERP » peut obtenir automatiquement le titre professionnel du ministère de l’Emploi « Agent propreté hygiène ».

 

EN SAVOIR PLUS?

SÉCURISER LES CONTRATS EN ALTERNANCE POUR LES JEUNES VIA UN FONDS D’AIDE

Les enjeux

Secteur d’intégration, la Branche Propreté mène depuis de nombreuses années une politique dynamique et volontariste d’insertion et de qualification qui vise particulièrement les jeunes. Ces publics sont parfois confrontés à des difficultés sociales et financières pouvant compromettre la réussite de leur parcours.

Le dispositif

Pour soutenir l’alternance auprès des entreprises et auprès des jeunes, le Fare (Accompagnement développement économique et social) a créé le FAJA (Fonds d’Aide aux Jeunes en Alternance, de moins de 26 ans).

Le FAJA est dédié aux apprentis des CFA Propreté et aux jeunes recrutés en contrat de professionnalisation pour préparer un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) Propreté.

 

Il a pour objectifs de :

# Conforter l’engagement des entreprises dans le développement de l’alternance en luttant contre les ruptures anticipées de contrats.

# Améliorer l’attractivité du secteur auprès des jeunes en apportant des éléments de réponses à leurs difficultés sociales et financières qui pourraient porter préjudice au bon déroulement de leur contrat.

# Favoriser la mobilité en permettant l’accès à la formation à des jeunes de zones géographiques éloignées des centres de formation du secteur.

# Limiter les risques de rupture en venant en aide aux jeunes qui rencontrent des difficultés sociales ou financières pendant leur contrat.

# Sécuriser l’emploi en cofinançant des outils d’insertion durable comme le permis de conduire.

 

Quelques chiffres clés :

-> Plus de 600 jeunes en alternance bénéficient d’aides financières comme l’aide individuelle systématique pour les équipements et fournitures de rentrée, l’aide au logement, au permis de conduire, à la mobilité, à la santé et de services (garde d’enfants, secours d’urgence, etc.).

-> 282 aides de pérennisation suite à un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ont été versées aux entreprises.

-> 362 places en hébergement collectif ont été mises à disposition des jeunes en 2015. Le Fare a augmenté significativement le budget consacré à cette aide depuis plusieurs années.

-> 121 aides individuelles ont été versées en 2015.

Répartition des bénéficiaires des aides à l’hébergement selon le niveau de diplôme :

RENFORCER LA MAÎTRISE DES COMPÉTENCES CLÉS DES SALARIÉS

Les enjeux

Très tôt sensibilisés aux difficultés de maîtrise des savoirs de base de certains salariés du secteur, les partenaires sociaux de la Branche Propreté se sont engagés dans la lutte contre l’illettrisme en 1999.

Le dispositif « clés en main » prolonge et complète la maîtrise des écrits professionnels

Pour développer le professionnalisme et faciliter l’évolution professionnelle des salariés, la formation aux écrits professionnels devient la formation « Clés en main ». Les objectifs de cette formation ne sont plus centrés sur la seule acquisition de ces savoirs généraux mais s’élargissent à des savoirs appliqués aux métiers de la Propreté.

 

-> Ils doivent permettre aux salariés de développer ou renforcer :

# des apprentissages incomplets,

# des savoirs oubliés,

# des capacités acquises mais qui ont du mal à se transférer dans la sphère professionnelle.

 

-> Pour garantir l’acquisition des compétences clés de la Propreté, la formation prévoit :

# un référentiel spécifique à la propreté,

# une validation continue des compétences acquises en formation,

# une validation de la branche professionnelle qui garantit l’acquisition des compétences clés de la Propreté : le certificat « Maîtrise des compétences clés de la Propreté ».

 competences propeté

 

 

EN SAVOIR PLUS ?

-> Plus de 7000 salariés du secteur ont suivi depuis 15 ans une formation sur les compétences de base.

-˃ Plus de 1000 certifications ont été attribuées depuis le lancement du dispositif « Clés en main » en 2011.

-˃ Développement de la qualification et de la certification des salariés avec plus de 16 000 CQP Propreté délivrés depuis 2007.

AIDER LES ENTREPRISES À RECRUTER ET FORMER DE NOUVEAUX SALARIÉS AVEC LES CONTRATS GEIQ*

*Groupements d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification

Les enjeux

Les entreprises de Propreté sont régulièrement confrontées à des difficultés de recrutement, de formation et de fidélisation de personnel.

Pour répondre à ces difficultés, avec le soutien de la branche, les entreprises de Propreté pilotent les 9 GEIQ Propreté (30 implantations).

Le dispositif

Créés et pilotés par les entreprises pour répondre à leurs besoins de recrutement, les GEIQ organisent des parcours d’insertion et de qualification à destination des personnes éloignées de l’emploi.

Le GEIQ Propreté permet aux entreprises adhérentes d’employer collectivement des salariés et de les former en alternance aux métiers de la Propreté. Les personnes recrutées bénéficient d’un contrat de professionnalisation, d’une formation qualifiante et d’un accompagnement pour réussir leur parcours.

Les atouts

# Sécuriser l’intégration de nouveaux salariés, par la mutualisation d’un outil de recrutement, d’accompagnement et d’organisation des parcours,

# Répondre rapidement et efficacement aux besoins des entreprises tout en préparant l’avenir, par la mise à disposition de personnel visant une intégration directement dans les entreprises à l’issue du parcours qualifiant,

# Valoriser l’entreprise dans sa dimension sociale et de faciliter la réponse aux clauses sociales des marchés et aux obligations d’emplois (quota d’alternance, recrutement des personnes en situation de handicap).

Les GEIQ Propreté sont implantés sur l’ensemble du territoire :

EN SAVOIR PLUS ?

-˃ Près de 1000 contrats de professionnalisation ont été signés en 2016 par les GEIQ Propreté.

-˃ Environ 60% des personnes ont un emploi à la sortie de leur parcours en GEIQ.

-˃ Les GEIQ sont signataires de la Charte nationale pour l’Insertion durable dans les métiers de la Propreté.

-˃ 300 entreprises de Propreté adhérent aux GEIQ Propreté.

-˃ Plus de 2150 candidats aux CQP ont été présentés par les GEIQ Propreté depuis 2008.

 

Pour plus d’informations :

Télécharger la Plaquette de Présentation des GEIQ PROPRETE

Ou consulter le site : Vous pouvez postuler en ligne directement !

estampille-inserpropre-signataire Charte insertion durable

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DE PROPRETÉ DANS LA MISE EN PLACE D’UNE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les enjeux

L’activité des entreprises de Propreté est transversale à tous les autres secteurs. Cette position donne à la profession un devoir d’exemplarité et d’incitation, aussi bien vers les clients donneurs d’ordres, les fabricants de produits et de matériels que vers les salariés et les usagers.

Le dispositif d’accompagnement des entreprises

Prenant en compte la mesure de ces enjeux, la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté) déploie depuis 2008 un ambitieux programme de 51 actions et indicateurs spécifiques en faveur du développement durable visant à répondre à 5 grands objectifs de Branche :

# Renforcer l’engagement social

# Préserver l’environnement

# Etablir et renforcer les partenariats

# Améliorer la gouvernance des entreprises

# Assurer un développement économique durable

Pour soutenir les entreprises de Propreté dans la mise en œuvre de leur responsabilité sociale et environnementale, la FEP a mis en place un vaste programme d’accompagnement de tous les acteurs de l’entreprise – du dirigeant à l’agent de propreté – ainsi que des outils performants d’aide et de suivi.

Le déploiement de ce programme dans toutes les régions est rendu possible grâce à la mobilisation d’un réseau de 14 cabinets de conseil spécialisés et sélectionnés par appel d’offres.

Le 27 novembre 2012, la Fédération des Entreprises de Propreté a reçu le 1er Prix Entreprises & Environnement dans la catégorie « Management et Initiatives pour le développement durable », décerné par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE) et l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

 

-> 10 actions phares engagées par les entreprises :

 

Volet social Volet environnemental Volet gouvernance/économique
# Prévention des TMS et sécurité au travail # Intégration de critères environnementaux dans l’achat de produits et matériels # « Culture du pilotage » avec la mise en place d’indicateurs
# Formation des salariés # Formation des salariés aux éco-gestes # Mise en place de partenariats territoriaux et mécénat avec les associations, les collectivités…
# Formalisation d’outils pour la gestion des RH/GPEC # Mise en place d’offres de prestation sur le tri des déchets
# Travail en journée/continu # Gestion des déplacements (véhicules, éco-conduite, rationalisation des tournées…)

 

La plateforme de gestion des émissions de gaz à effet de serre :

Depuis 2013, la FEP propose également aux entreprises de Propreté un outil spécifique de gestion des émissions de gaz à effet de serre. Disponible sur Internet, la plateforme CarbonArtik est paramétrée pour répondre aux problématiques spécifiques du secteur. En plus de pouvoir réaliser leur bilan des émissions de GES  (Gaz à Effet de Serre), les entreprises ont accès à une base d’actions concrètes pour réduire l’impact environnemental de leurs activités.

La plateforme de gestion des déchets tertiaires :

La FEP et ses opérateurs, en partenariat avec l’ADEME, ont développé SMARTRI, une solution permettant aux entreprises de Propreté de répondre efficacement aux nouvelles obligations de tri des déchets tertiaires. Cet outil permet aussi aux entreprises du secteur de développer leur chiffre d’affaires et de renforcer la relation client.

Découvrir cette plateforme innovante, cliquez ici.

EN SAVOIR PLUS ?

-˃ 377 entreprises (PME) du secteur de la Propreté, réparties sur l’ensemble du territoire engagées dans une démarche de développement durable.

-˃ Ces entreprises représentent près de 320 000 salariés, soit environ 66% des effectifs du secteur.

-˃ Depuis le lancement des dispositifs d’accompagnement en 2009, plus de 850 jours de formation ont eu lieu.

Les démarches de la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté) récompensées :

  • 2012 : Prix Entreprises et Environnement, décerné par le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie
  • 2015 : Prix Innovation RSE 2015 du Cercle Humania, un réseau d’échanges et de réflexions sur les ressources humaines, en partenariat avec Les Echos

DÉVELOPPER L’EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP DANS LES ENTREPRISES DE PROPRETÉ

Les enjeux

Depuis plus de 20 ans, les entreprises de Propreté se sont investies pour développer l’emploi des personnes handicapées au sein de leurs équipes. Au-delà d’une simple réponse à une contrainte législative, la thématique du handicap est au cœur des enjeux de la politique RSE* des entreprises du secteur.

L’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées) apporte son soutien à la Branche Propreté en renouvelant une convention cadre tous les trois ans. Avec un taux d’emploi de 7,11% en 2015, soit 13 665 salariés en situation de handicap (Contre 3,3% pour l’ensemble du secteur privé), la Propreté affiche depuis quelques années déjà un taux d’emploi supérieur à l’obligation légale fixée à 6% pour les entreprises de plus de 20 salariés. Plus que jamais, les enjeux sont placés sous le signe du maintien de cette dynamique handicap.

*Responsabilité Sociétale des Entreprises

C4Tmw2tWAAA7FUB

Les objectifs :

En partenariat avec l’Agefiph et avec la collaboration de l’ensemble des acteurs du Monde de la Propreté, le Fare (Accompagnement développement économique et social) aide les entreprises à répondre à leur obligation d’emploi. Il les accompagne dans toutes les démarches favorisant l’emploi des personnes reconnues handicapées et professionnalise ces démarches.

# Aider les entreprises à définir leur stratégie et formaliser leur politique handicap en proposant des démarches individuelles et des outils personnalisés,

# Proposer une offre segmentée en fonction du degré d’implication de l’entreprise et une démarche « clé en main » pour les PME soumises à l’obligation d’emploi,

# Assurer une information régulière sous forme de formation à distance sur des sujets d’actualité en lien avec le handicap,

# Mettre à disposition des outils thématiques et ludiques sur la sensibilisation au handicap,

# Aider les entreprises à recruter des collaborateurs en mobilisant les partenaires,

# Faciliter l’accès des nouveaux collaborateurs reconnus handicapés en proposant des dispositifs adaptés pour sécuriser les parcours,

# Développer l’emploi des travailleurs handicapés dans les Geiq Propreté en professionnalisant les équipes et en sensibilisant les entreprises adhérentes,

# Développer des programmes innovants avec des structures spécialisées,

# Communiquer et valoriser les expériences exemplaires des entreprises du secteur.

 

Quelques actions menées par la mission handicap :

# Ateliers thématiques à destination des entreprises « Etablir et optimiser votre DOETH », « Sensikit propreté », « Ecoute active »,

# Clip pédagogique sur l’intégration des collaborateurs atteints de déficience auditive,

# Sensibiliser les jeunes apprentis des CFA au handicap,

# Adapter des progiciels d’aide à la déclaration des travailleurs handicapés avec CLicDoeth

# Soutenir des actions individuelles visant à accompagner les jeunes apprentis handicapés vers la réussite (Supplément de parcours, accessibilité lors de la formation ou de l’évaluation, visites pédagogiques, etc.).

 

EN SAVOIR PLUS ?

SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT D’UNE CULTURE DE PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

Les enjeux

Le nombre de maladies professionnelles augmente dans le secteur de la Propreté : 97% d’entre elles sont liées à des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS). Avec plus de la moitié des salariés ayant dépassé 40 ans, ce risque professionnel est en constant accroissement.

Prévenir les TMS constitue donc un enjeu social et économique fort pour la profession au regard des conséquences humaines pour les salariés et des coûts pour l’entreprise.

Le dispositif

Prenant la mesure de ces enjeux, la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté) a lancé un ambitieux « Programme de prévention des TMS »  mis en œuvre par le Fare (Accompagnement développement économique et social) et visant plusieurs cibles : les entreprises de Propreté, les donneurs d’ordre et les concepteurs de bâtiments.

Les objectifs sont :

# Développer la performance globale de l’entreprise en tenant compte de la santé des salariés dans l’organisation du travail afin de maîtriser les coûts engendrés par les accidents du travail et les maladies professionnelles.

# Accompagner les entreprises dans l’acquisition d’une compétence de prévention en formant en interne un animateur prévention et les salariés afin de diminuer les expositions conduisant à la survenue des TMS.

# Mieux connaître les partenaires Prévention Santé au Travail (médecins du travail, Carsat, ARACT…), pour permettre à l’entreprise de trouver les appuis nécessaires à la réalisation de ses actions de prévention.

# Agir auprès des donneurs d’ordre et concepteurs en menant des actions de sensibilisation auprès des clients mais aussi des concepteurs de bâtiments pour les inciter à intégrer la question de la santé au travail des agents de Propreté.

425 entreprises dont 171 agences de grands comptes ont engagé une démarche de prévention des risques TMS depuis son lancement en 2010, représentant plus de 135 000 salariés. 254 entreprises ont terminé cette démarche au 1er septembre 2016.

Depuis 2011, près de 6400 salariés ont été formés au Certificat Prévention Secours (CPS Propreté). Le CPS Propreté vise à rendre chaque agent de Propreté acteur de la réduction des risques professionnels auxquels il est exposé.

ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DE PROPRETÉ DANS LEUR DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Les enjeux

Les entreprises de Propreté sont confrontées à des défis particuliers, qui interrogent leurs modèles économiques et les relations qu’elles entretiennent avec leurs donneurs d’ordres. La Branche a mis en place plusieurs dispositifs à leur attention pour les accompagner dans leur développement et les aider à mieux répondre aux besoins de leurs clients.

Le dispositif

Depuis 2014, le Fare (Accompagnement développement économique et social) a mis en place à la demande de la FEP (Fédération des Entreprises de Propreté) une série de dispositifs dans le domaine « Économie et marché » :

# La formation pour dirigeants HEC Monde de la Propreté « Réinventer son entreprise »,

# Les « Ateliers de la relation client »,

# L’accompagnement vers le travail en continu/en journée,

# Le dispositif d’appui dans la recherche d’aides économiques.

 

EN SAVOIR PLUS ?